FFC
Français
English

Colloque FFC de la Carrosserie a largement mobilisé les carrossiers bretons.

Date de publication : 15 Janvier 2015
Par : Laurence Benahmed

Après Bordeaux, Lyon et Strasbourg, la FFC est allée à la rencontre des professionnels de la carrosserie à Quimper le 15 janvier dernier. Le RDV était donné au CFA de la Carrosserie situé au sein de la Chambre des Métiers et de l'artisanat. Près de 80 carrossiers ont fait le déplacement pour s'informer et échanger.

Au programme du colloque : des thèmes dédiés à l’activité des carrossiers comme les nouvelles procédures de l’expertise que sont l’expertise indépendante et le recours direct, la cession de créance et le nantissement, la formation et bien sûr le Libre Choix qui vient d’être définitivement entériné suite à la publication de l’arrêté dans le cadre de la Loi Hamon, le 31 décembre dernier, après de longues années de "bataille".
Une bataille racontée par Brigitte Castell, conseillère juridique de la FFC Réparateurs et Madame la Députée du Finistère Annick Le Loch, co-rapporteur de certains articles de la loi Hamon.

Les débats ont été très appréciés et la participation des carrossiers active. Parmi eux, Armelle et Jean-Luc Podeur, carrossiers à Guileres et non adhérent à la FFC : "C'est pour le Libre Choix que nous sommes venus. Nous avons monté notre entreprise il y a 6 ans. Nous fonctionnons sans agrément et cette soirée nous a conforté dans notre manière de travailler. Et nous sommes très intéressés par les outils de liberté qui nous ont été présentés. Tout cela demande réflexion."

D'autres comme Daniel Loredon, carrossier à Lorient et adhérent à la FFC, connaissent la loi et communiquent déjà sur le Libre Choix mais souhaitent aller plus loin : "Je vais mettre en place la cession de créance et pour cela, j'espère pouvoir suivre le plus rapidement possible la formation qui sera proposée par la FFC dans la région."

Pour Marcel Cervini, carrossier à Quimperlé, il est urgent que les carrossiers réagissent : « Ce soir j’ai eu des réponses à toutes mes questions. Et il est clair que c’est à nous professionnels de se bouger si on veut s’en sortir. Ce Libre Choix durement gagné, nous devons le faire vivre et ce en communiquant et en utilisant les outils de la FFC comme la Cession de Créance. Je suis convaincu, maintenant je dois passer à l’acte et appliquer tout cela dans mon entreprise. »

 

Ce premier colloque FFC de la Carrosserie dans le Grand Ouest a rencontré un grand intérêt et augure bien la série de colloque prévue par la FFC en 2015.