FFC
Français
English

La Carrosserie Francis change d’adresse

06 Novembre 2018

Sur l’ancien site des pneumatiques KLEBER situé à TOUL (54200), le carrossier constructeur FRANCIS, spécialiste en carrosserie poids lourds et utilitaires depuis trois générations, vient d’inaugurer sa nouvelle usine de production.

Localisée depuis vingt ans à Blenod-lès-Toul, à seulement 15km du nouveau site, la Carrosserie FRANCIS fait peau neuve avec l’acquisition, fin 2017, de l’ancienne usine KLEBER près de Nancy. Entre travaux et restructuration, il aura fallu près d’un an pour investir les lieux et profiter pleinement de ce nouvel espace de 7500m2 donnant lieu à une belle soirée d’inauguration.

Début octobre, près de 350 convives, clients et partenaires, se sont ainsi retrouvés à Toul dans les nouveaux locaux de la Carrosserie FRANCIS pour partager de bons moments de convivialité et de détente ; une soirée qui a été saluée par les invités. Avec l’acquisition de ce site, la Carrosserie FRANCIS multiplie par 2,5 sa surface de production, un investissement de taille qui était nécessaire pour la croissance de cette entreprise devenue un acteur majeur dans l’Est de la France.

Dirigée depuis 2012 par Stéphane Rodhain, petit-fils du fondateur, la Carrosserie FRANCIS affiche des activités extrêmement variées : bennes de 3,5 à 32t, grues, nacelles, hayons élévateurs, bras hydrauliques… mais également des aménagements de toutes sortes de véhicules utilitaires et des fabrications sur mesure de bennes, PLSC, plateaux ridelles etc. Une diversité qui lui permet de répondre aussi bien aux attentes des gros transporteurs qu’à celles des petits artisans.

Cet emménagement a également été l’occasion d’investir dans du matériel flambant neuf : un pont roulant de 36m x 18m d’une capacité de 5 tonnes, une cabine de grenaillage de 15m ou encore une cabine de peinture de 18m. « Depuis janvier 2018, nous nous sommes efforcés de nous organiser au mieux pour investir ce bâtiment et nous organiser en fonction des besoins et des attentes de nos clients » explique Stéphane Rodhain qui, en parallèle, a mené une campagne de recrutement afin de poursuivre l’expansion de sa société. Après 3 embauches réalisées depuis le début de l’année, 4 postes restent encore à pourvoir tel qu’un carrossier constructeur assembleur, un technicien bureau d’études, un carrossier peintre ou encore un opérateur machine à commande numérique (plieur, poinçonneur et cisailleur).

EkB