FFC
Français
English

WLTP : quel impact pour les carrossiers ?

28 Novembre 2018

Pour permettre de répondre aux nombreuses interrogations et améliorer les échanges entre les différents acteurs, la FFC Constructeurs a lancé un groupe de travail spécifique dédié au WLTP. Après plusieurs rencontres et réunions avec la DGEC – Ministère en charge des Transports, le CNRV, les constructeurs de rang 1 et les adhérents carrossiers constructeurs, un grand nombre de points bloquants induits par cette norme Euro OBD 6-2 ont trouvé réponse.

Pour répondre aux engagements pris par l’Union Européenne, la Commission européenne a annoncé la mise en place d’une législation ambitieuse et complexe qui s’est matérialisée, entre autres, par l’introduction du WLTP – Worldwide harmonised Light vehicle Test Procedure. Cette nouvelle procédure d’essais applicable aux véhicules utilitaires légers (VUL) et voitures particulières (VP) a suscité questions et inquiétudes. Entre l’interprétation des textes réglementaires pas toujours aisée et le peu d’informations concernant les outils développés par les constructeurs de rang 1 à destination des carrossiers, il était difficile d’appréhender sereinement cette nouvelle procédure. La FFC Constructeurs a travaillé sans relâche sur ce dossier pour apporter rapidement le maximum d’informations à ses adhérents. Ainsi, à la suite d’échanges riches et fructueux avec l’administration française et les constructeurs, les points suivants ont pu être clarifiés :

  • la mise en application du WLTP pour les véhicules faisant l’objet de multi-étapes tant au niveau des dates d’application qu’au niveau des catégories retenues pour le WLTP ;
  • le traitement particulier des véhicules complets/complétés, qui entreront dans le domaine d’application prochainement ;
  • la valeur de CO2 retenue sur les certificats d’immatriculation ainsi que le traitement qui sera mis en place à l’avenir avec le COC électronique. En effet, afin de ne négliger aucun point, les répercussions du WLTP sur l’immatriculation du véhicule réceptionné, quel que soit le type de réception, ont également été abordées et expliquées.

La prochaine réunion de ce groupe de travail WLTP, début décembre, aura pour objectif principal d’enrichir les données et connaissances relatives aux outils développés par les constructeurs.